Association Liberté 49 Saumur

UNE ÉTUDE MÉDICALE ITALIENNE POINTE VERS DE NOMBREUSES IRRÉGULARITÉS MENSTRUELLES POST-INJECTIONS

L’étude, publiée en ligne le 9 mars 2022, a été menée par des membres de l’Université d’Insubria, à Varèse en Italie en collaboration avec d’autres spécialistes (voir leur affiliation sur l’article même, source donnée ci-dessous). D’après leur analyse, environ 50-60% des femmes en âge reproductif ayant reçu une première dose du « vaccin » anti Covid-19 ont rapporté des irrégularités dans leur cycle menstruel, quel que soit le « vaccin » administré. L’occurrence de ces irrégularités semble être supérieure après la seconde dose (60-70%). Dans la moitié des cas rapportés, après administration de la première et seconde dose, les irrégularités se sont dissipées dans les deux mois suivants en gros.

Source: https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC8919838/#!po=36.9718


ANTHONY FAUCI RECONNAÎT DES « IRRÉGULARITÉS MENSTRUELLES TEMPORAIRES » CHEZ LES FEMMES INJECTÉES

10 août 2022

Cet aveu du directeur du NIAID américain (National Institute of Allergy and Infectious Diseases) a été fait sur la chaîne américaine Fox News le 25 juillet 2022. Anthony Fauci est le plus haut responsable de la « vaccination » anti-Covid aux U.S.A. depuis le début de la crise. En tant que directeur du NIH (National Institute of Health) il a été mis sur la sellette par le sénateur Républicain du Kentucky Rand Paul devant le Sénat, pour son rôle dans les subventions attribuées au laboratoire P4 de Wuhan en Chine (voir la vidéo de l’échange durant cette audition: https://www.youtube.com/watch?v=kz7OGxb9X6E). Devant les journalistes de Fox News, A. Fauci a déclaré que « des études supplémentaires étaient nécessaires » sur cette question des irrégularités menstruelles, admettant ainsi la réalité des observations et le fait que le risque réel n’ait pas été porté à la connaissance du public. Pour le Dr. Christiane Northrup du Collège Américain des Obstétriciens et Gynécologues, ces problèmes sont loin d’être temporaires: de nombreuses femmes ont saigné quotidiennement ou connaissent des périodes menstruelles irrégulières et extrêmement douloureuses. Son collègue le Dr. James Thorp souligne de son côté que ces modifications des cycles menstruels ne devraient pas être considérés comme temporaires ou marginales, mais qu’elles signalent au contraire des effets secondaires néfastes sur les femmes en âge de procréer. En particulier, le fait que les nanoparticules lipidiques du « vaccin » ne se concentrent pas sur le muscle deltoïde où est effectuée l’injection (comme cela avait été faussement affirmé au public par les producteurs des « vaccins »), mais se répandent dans tout le corps, se concentrant notamment dans les ovaires chez les femmes – comme l’ont démontré au moins deux études scientifiques – concorde avec les expériences faites sur des rats en laboratoire (in vivo, in vitro) et par imagerie microscopique de haute technologie dès 2012, lors des phases de mise au point des « vaccins ».

Source : https://www.theepochtimes.com/doctors-blast-faucis-admission-that-covid-vaccines-induce-menstrual-irregularities_4628227.html?utm_source=goodeveningnoe&utm_campaign=gv-2022-08-01&utm_medium=email&est=0B1sm9lWBzAVEQuB9zvRKOJwcrFr8ncV%2FkrXkAGT5%2FON4ieOi%2FLlFk8ngP2byeUTpg%3D%3D


Encore une étude révélatrice (nous venant d’Allemagne):
Le nombre de complications graves après les vaccinations Covid est 40 fois plus élevé que précédemment enregistré par l’Institut Paul Ehrlich (PEI). C’est l’un des résultats d’une étude observationnelle à long terme de l’hôpital Charité de Berlin. 
L’étude « Safety Profile of Covid-19 Vaccines » qui porte sur les effets secondaires des différents vaccins, est en cours depuis un an. Environ 40 000 personnes vaccinées sont interrogées à intervalles réguliers dans toute l’Allemagne.  Un résultat : huit personnes vaccinées sur 1 000 souffrent d’effets secondaires graves !
Source:
https://www.mdr.de/nachrichten/deutschland/panorama/corona-impfung-nebenwirkungen-impfschaeden-100.html


  • Une loi récemment signée le 19 avril dernier par Tate Reeves, le gouverneur de l’État du Mississipi aux États-Unis, stipule que les agences locales ou de l’état du Mississsipi ne peuvent refuser leurs services aux non injectés, notamment dans les écoles, collèges et universités.  C’est une mesure davantage préventive qu’autre chose, car cet État américain n’a pas pris de mesures coercitives en vue de la vaccination forcée (seuls 52% des personnes qui peuvent l’être, ont un schéma « complet »).  D’autres états menés par un gouverneur républicain pourraient suivre.

Source : https://www.usnews.com/news/best-states/mississippi/articles/2022-04-23/new-mississippi-law-bans-covid-19-vaccine-mandates

  • L’OMS reconnaît (timidement) un lien « probable » entre des cas d’inflammation au niveau du cœur et l’injection de vaccins contre la COVID-19 à ARN messager, tout en insistant sur l’avantage de l’injection sur les risques.

« Les cas rapportés sont généralement survenus dans les jours qui ont suivi la vaccination, plus fréquemment chez les jeunes hommes et plus souvent après la deuxième dose des vaccins à ARN messager contre la COVID-19, ont-ils indiqué ».

Source : https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1807959/oms-confirme-lien-problemes-cardiaques-vaccins-arnm


Une étude parue dans le European Journal of Epidemiology le 30 septembre 2021 (un des auteurs, S.V Subramanian est chercheur au Centre d’études sur la population et le développmeent de l’université de Harvard, U.S.A., l’autre est un canadien) porte sur le rapport entre taux de « vaccination » avec injections à ARN messager et le nombre de nouveaux cas de Covid-19 dans 68 pays et 2947 comtés (« counties ») aux U.S.A.

Elle pointe en direction du fait qu’il n’existe nulle part de relation discernable entre un taux de vaccination élevé et une modification à la baisse du nombre d’occurrences. Au contraire, la tendance met en évidence une association positive marginale (= davantage de cas) dans les pays où le pourcentage de la population « vaccinée » est plus élevé.

Par exemple, sur les 5 comtés américains qui ont le plus haut taux de population complètement « vaccinée » (entre 99.9 et 84.3 %), les Centres pour le Contrôle et la Prévention de la Maladie (CDC) identifient 4 d’entre eux comme des comtés à « haute » transmission.

Source:

Subramanian, S.V., Kumar, A. Increases in COVID-19 are unrelated to levels of vaccination across 68 countries and 2947 counties in the United States. Eur J Epidemiol (2021). https://doi.org/10.1007/s10654-021-00808-7


Nouvelles d’Israël

Une nouvelle étude israélienne montre que les personnes doublement vaccinées au Pfizer-BioNTech n’ont pratiquement aucune capacité neutralisante vis-à-vis du variant Omicron. Le professeur Gili Regev-Yochay, directeur de l’unité pour les maladies Infectieuses au Centre Médical Sheba, a déclaré samedi soir 11 décembre lors d’un point de presse, que les personnes ayant reçu trois doses étaient quatre fois moins protégées contre une infection avec le nouveau variant, mais que la dose de rappel protégeait contre une forme grave de la maladie.

Les autorités sanitaires israéliennes continuent à envisager une quatrième dose dès le mois de janvier ou février prochain, malgré l’opposition du comité consultatif sur la sécurité des vaccins.

Sources:

Yehodiot Aharonot, 14 décembre 2021: https://www.ynetnews.com/article/symv5msct

i24News, 12 décembre 2021: https://www.i24news.tv/fr/actu/coronavirus/1639296664-israel-coronavirus-la-4e-dose-de-vaccin-pourrait-etre-administree-des-le-mois-prochain-haut-responsable-de-la-sante


Vidéo du Professeur Robert Malone sur les dangers de la vaccination pour les enfants

Robert Malone, virologue et immunologue américain, est l’un des concepteurs des vaccins a ARN messager, sur lesquels il a travaillé depuis 1980. Dans la vidéo suivante de 4’32 » (sous-titrée en français) il met très sérieusement en garde les parents contre la vaccination de leurs enfants avec ces nouvelles techniques vaccinales:

https://drive.google.com/file/d/1KNYRLKwdiEJ1mdoRerHqXa3fGaGVQB30/view

Voici le lien vers la transcription française complète:

https://anthropo-logiques.org/avant-que-votre-enfant-ne-soit-injecte-declaration-du-dr-robert-malone-sur-les-vaccins-covid-pour-enfants/


Rapport du groupe Discovery sur le variant Omicron en Afrique du Sud

19 décembre 2021

Discovery est la mutuelle médicale privée la plus importante en Afrique du Sud, autant par le nombre d’affiliés (plus de 3.7 millions de membres) que par la couverture assurée à ses membres et l’étendue de ses moyens d’analyses sur la situation sanitaire.  Une présentation a été faite le 14 décembre 2021, en conjonction avec le Conseil Médical Sud-Africain (SAMRC), portant sur les 3 premières semaines de la vague omicron.  Il en ressort les principales conclusions préliminaires suivantes :

  • Les infections au variant Omicron comptent pour plus de 90 % des nouvelles infections en Afrique du Sud, ayant remplacé celles dues au variant Delta.
  • Le taux d’infection au nouveau variant durant la période considérée est très élevé.
  • Les personnes vaccinées deux doses au Pfizer-BioNTech ont 33% de protection contre le variant Omicron par rapport aux non-vaccinés, ce qui représente une très sérieuse baisse par rapport aux 80% de protection lors de la période précédente.
  • Ces mêmes personnes vaccinées bénéficient néanmoins d’une couverture de 70% contre une admission à l’hôpital (contre 93% avec la variant Delta). Cette couverture est assez bien répartie entre les différentes tranches d’âge.
  • Le risque de réinfection avec le variant Omicron est très élevé par rapport aux variants précédents : les personnes infectées avec la variant Delta (3e vague) ont 40% des chances d’être réinfectées ; celles infectées avec le variant Bêta (2e vague) ont 60 % de chances d’être réinfectées.
  • Le risque de maladie sérieuse et d’hospitalisation avec le variant Omicron est substantiellement moindre par rapport aux variants précédents : ainsi, les adultes infectés sont 29 % de moins que ceux ayant été infectés par le variant D614G au début de la pandémie.  De plus ceux qui sont hospitalisés sont en une bien moins grande proportion admis en réanimation.
  • Les enfants ont 51 % de chances de moins que les adultes de tester positif au Covid 19.  DE manière générale les admissions d’enfants en hôpital pour cause de complications (bronchiolite et pneumonie) demeurent faibles.
  • Des hôpitaux reportent que la plupart des diagnostics Covid chez des enfants sont effectués lors de séjours pour d’autres causes, et que ces patients ne souffrent pas de complications dues au Covid-19 ; ils testent positif au Covid lors de tests de routine.

Source : https://businesstech.co.za/news/lifestyle/546940/discovery-has-published-its-first-omicron-data-in-south-africa-here-are-4-of-the-most-important-findings/


Vidéo du Prof. Gert Vanden Bossche, adressée au peuple autrichien

La vidéo ci-dessous de 14 mn avec le Dr. Gert Vanden Bossche, virologue et concepteur de vaccin ayant travaillé pour la fondation B&M Gates, ancien de GAVI et de Pfizer, devrait vraiment être écoutée par ceux qui le peuvent, en particulier par rapport à ce qu’il déclare sur l’immunité naturelle des enfants mise en grave danger par la vaccination et les maladies auto-immunes que cela peut provoquer à terme. Malheureusement, je n’ai pas trouvé de vidéo sous-titrée:

Renowned Virologist Warns of ‘Collapse of Our Health System’ Due to Complications From Covid Vaccines – LewRockwell LewRockwell.com


A Berlin, Stefan Oelrich, un dirigeant de Bayer AG, admet que les injections par ARN messager sont une thérapie génique.

21 décembre 2021

Lors du Sommet mondial de la santé de cette année, qui s’est tenu à Berlin du 24 au 26 octobre en présence notamment de Ursula Von der Leyen (présidente de la Commission Européenne), et a accueilli 6 000 personnes de 120 pays, il a fait une déclaration très claire en ce sens. Dans la vidéo apparaissant sous le lien ci-dessous, à partir de la minute 1:36:13, M. Oelrich le dit sans ambage.

Source : https://guyboulianne.com/2021/12/19/un-dirigeant-de-bayer-stefan-oelrich-admet-que-les-injections-par-arnm-sont-une-therapie-genique-commercialisee-en-tant-que-vaccins/


LA NOUVELLE-ZÉLANDE CONFIRME LA POSSIBILITÉ D’EUTHANASIER DES PATIENTS COVID CONSIDÉRÉS COMME ÉTANT EN PHASE TERMINALE

27 décembre 2021

Le ministère de la santé de Nouvelle-Zélande a confirmé que la nouvelle loi votée le mois dernier qui étend considérablement la pratique de l’euthanasie en milieu hospitalier, pouvait être appliquée aux patients souffrant du Covid, dont la survie serait considérée comme impossible ou les souffrances comme insupportables. Les opposants à cette application de la loi ont fait valoir que la pression hospitalière pourrait facilement induire des médecins à déclarer certains patients comme étant en phase terminale, ceci afin de libérer des lits d’hôpital.

Source: https://catholicherald.co.uk/new-zealand-okays-euthanasia-for-covid-patients/


LE LANCET ET LES CONFLITS D’INTÉRÊTS

28 décembre 2021

Le Dr Richard Horton, rédacteur en chef de The Lancet, revue internationale de recherche médicale bien connue (voir par exemple l’étude truquée sur le Remdisivir qui a donné lieu au Lancetgate), a admis que son chercheur associé Peter Daszak d’Ecohealth Alliance (fondée par la NIH américaine sous la supervision du Dr Fauci) avait de très sérieux conflits d’intérêts en lien avec la Chine, en particulier avec l’Institut de virologie de Wuhan: Peter Daszak, qui avait manipulé génétiquement des coronavirus de chauve-souris dans un laboratoire de Wuhan pour les rendre plus transmissibles à l’homme, a organisé la lettre sur les « origines naturelles » en février 2020, signée par 26 autres chercheurs de premier plan qui ont condamné les « théories du complot » concernant les origines du Covid-19.

Source : https://www.aubedigitale.com/le-redacteur-en-chef-du-lancet-fait-amende-honorable-et-admet-quil-savait-que-peter-daszak-avait-des-conflits-dinterets-importants-et-regrettables/


1 MILLION DE DOSES D’ASTRAZENECA DÉTRUITES AU NIGÉRIA

28 décembre 2021

Le Nigéria vient de détruire plus d’un million de doses de vaccin AstraZeneca périmées, offertes par des pays occidentaux. Selon les autorités, il ne restait qu’un mois pour les administrer lorsqu’elles sont arrivées sur le territoire. 

Source : https://www.leprogres.fr/sante/2021/12/23/pourquoi-un-million-de-doses-de-vaccin-ont-ete-brulees-au-nigeria?s=03


ISRAËL SUSPEND LA QUATRIÈME DOSE

30 décembre 2021

Annoncée la semaine dernière, la quatrième dose est suspendue jusqu’à nouvel ordre. Le directeur général du ministère de la santé, Nachman Ash, attend le résultat d’études.

Source: https://www.lesechos.fr/monde/afrique-moyen-orient/israel-la-quatrieme-dose-du-vaccin-anti-covid-suspendue-1375396


AUX U.S.A. TWITTER SUSPEND LE COMPTE DU DR ROBERT MALONE INVENTEUR DU VACCIN A ARNm, SUITE A SES CRITIQUES SUR LES DÉCRETS ET MESURES ANTI-COVID.

31 décembre 2021

Source: https://www.epochtimes.fr/twitter-suspend-dr-robert-malone-collaborateur-cle-vaccin-a-arnm-1920075.html


TAUX DE COMORBIDITÉ ÉLEVÉ CHEZ LES ENFANTS ET ADOLESCENTS DE DE MOINS DE 18 ANS HOSPITALISÉS POUR CAUSE DE COVID AUX U.S.A.

2 janvier 2022

Une étude publiée par le CDC (Centre for Disease Control and Prevention) américain porte sur les enfants de moins de 18 ans hospitalisés dans 6 hôpitaux pour cause de Covid (variant Delta) aux mois de juillet-août 2021. Elle porte sur 915 patients identifiés. Environ 2/3 des patients (67.5%) souffraient d’une comorbidité, l’obésité étant l’une des plus communes (32.4%, ce taux s’élevant à 61.4% dans le groupe des 12/17 ans). 0.4% des patients alors éligibles à la vaccination avait reçu deux doses, soit 1 patient. 15.8% avaient une co-infection virale.

Source: https://www.cdc.gov/mmwr/volumes/70/wr/mm705152a3.htm?s_cid=mm705152a3_w


LA FDA AMÉRICAINE FORCÉE PAR UN JUGE FÉDÉRAL AMÉRICAIN DE RÉVÉLER TOUTES LES DONNÉES DE SÉCURITÉ DU VACCIN PFIZER DANS LES 8 PROCHAINS MOIS.

8 janvier 2022

En décembre 2021, la FDA demandait un délai de 75 ans pour révéler toutes ces données, à raison de 500 pages par mois seulement. A raison de ce délai considérablement raccourci qui lui est désormais imposé, Il lui faudra rendre publiques 55000 pages par mois !

Source: https://www.theepochtimes.com/judge-gives-fda-just-over-8-months-to-produce-pfizers-safety-data_4198409.html


UNE TAXE SUR LES NON-VACCINÉS AU QUÉBEC

Le premier ministre de la province canadienne francophone du Québec, François Legault, a annoncé la création d’une taxe les ciblant spécifiquement. « On travaille sur une contribution santé pour tous les adultes qui refusent de se faire vacciner », a-t-il déclaré en conférence de presse.

Source: https://www.ledauphine.com/sante/2022/01/11/le-quebec-va-taxer-les-non-vaccines-(apres-leur-avoir-prives-d-alcool-et-de-cannabis)


LA COUR SUPRÊME DES ÉTATS-UNIS A BLOQUÉ LA DÉCISION DE JOE BIDEN D’IMPOSER LE VACCIN ANTI-COVID DANS LES ENTREPRISES DE PLUS DE 100 SALARIÉS.

Ceci constitue un gros revers pour Joe Biden. 84 millions de personnes employés dans des entreprises comptant plus de 100 salariés sont concernées. La haute juridiction a en revanche validé l’obligation de vaccination pour les quelque 20 millions d’employés des structures de santé qui bénéficient de fonds fédéraux.

Source: https://www.latribune.fr/economie/international/covid-19-gros-revers-pour-joe-biden-la-vaccination-en-entreprise-retoquee-par-la-cour-supreme-901950.html


L’ALLEMAGNE HÉSITE SUR L’OBLIGATION VACINALE

Malgré la ferme résolution du chancelier allemand Olaf Scholz en faveur de la vaccination obligatoire, la mise en place d’un registre de vaccination, centralisé par l’administration, pose problème. Les débats au Bundestag ne commenceront que fin janvier et pourraient n’être conclus que fin mars.

Source: https://www.sudouest.fr/international/europe/allemagne/covid-19-l-allemagne-tergiverse-sur-l-obligation-vaccinale-7644173.php


DEPUIS LE 15 NOVEMBRE 2021 LES DÉPUTÉS DE LETTONIE NON VACCINÉS OU NE PRÉSENTANT PAS DE CERTIFICAT DE RÉTABLISSEMENT N’ONT PLUS LE DROIT DE VOTER.

La Lettonie a adopté une loi interdisant aux députés et aux élus locaux non-vaccinés de voter, de participer aux débats et de toucher un salaire. Un certificat de rétablissement à la suite d’une contamination reste cependant possible pour ces élus, offrant par là une mince échappatoire à la vaccination. Élément particulièrement choquant, la possibilité de participer aux réunions en commission à distance par l’internet n’est pas possible pour ces élus.

Lire l’excellent article (en français) de l’ECLJ ci-dessous: « Faudra-t-il être vacciné pour pouvoir voter? » Les dernières déclarations d’E. Macron sur les « sous-citoyens » posent en effet la question du retrait du droit de vote aux non-vaccinés (considérés comme « non-citoyens »).

Sources https://www.euronews.com/2021/11/12/latvia-bans-unvaccinated-mps-from-voting-and-suspends-pay

https://eclj.org/geopolitics/french-institutions/faudra-t-il-etre-vaccine-pour-pouvoir-voter-


DES CENTAINES DE MILLIERS DE DOSES BIENTÔT PÉRIMÉES AU ROYAUME-UNI

Le manque d’intérêt de la population du R.U. pour la campagne de rappel avant Noël 2021 (30% de mois que prévu) amène à expiration des lots de vaccins, qui seront inutilisables dans quelques semaines, selon la NHS (Agence Nationale de Santé). Il s’agirait de plusieurs centaines de milliers de doses (Pfizer/BioNTech et Moderna).

Source: https://uk.yahoo.com/news/covid-booster-jabs-england-thrown-180945037.html


ISRAEL RÉDUIT CONSIDÉRABLEMENT L’UILISATION DU PASSE SANITAIRE A PARTIR DE DIMANCHE SOIR 6 FÉVRIER

Une preuve de vaccination ne pourra être exigée que durant les cérémonies de mariage, les grandes fêtes etc. Les musées, concerts, restaurants etc. en seront exemptés.

Source: https://www.timesofisrael.com/covid-cabinet-votes-to-narrow-usage-of-green-pass-system/


LE BUNDESTAG ALLEMAND REJETTE L’OBLIGATION VACCINALE

Jeudi 7 avril 2022, Le Bundestag (chambre basse du Parlement allemand, 598 députés selon la loi électorale, 736 avec les mandats supplémentaires) a rejeté la proposition de loi d’obligation vaccinale pour les plus de 60 ans : 683 suffrages exprimés, 296 pour, 378 contre, neuf abstentions.  C’est une défaite pour le chancelier Scholz, qui n’a pas été suivi dans sa politique par sa propre majorité parlementaire. A noter la participation massive des députés à ce vote (en contraste avec notre Assemblée Nationale française).

Source : https://www.lemonde.fr/international/article/2022/04/07/covid-19-en-allemagne-les-deputes-votent-contre-la-vaccination-obligatoire-pour-les-plus-de-60-ans_6121046_3210.html

Follow by Email
Telegram